Sonic Protest Bordeaux

Affiche Sonic protest 2015
Le cercle des Mallissimalistes

11.04.2015 > 19h - minuit 
CONCERTS

10 €

Après Paris, Bruxelles, Rotterdam, Brest... Bordeaux est une nouvelle étape pour ce festival défricheur de musiques aventureuses. Pointu mais accueillant, sans à priori ni étiquette, Sonic Protest lutte contre l’esprit de chapelle et la sur-spécialisation des scènes underground, en faisant jouer affinités et rencontres. Le festival s’intéresse aux outsiders, ces artistes en dehors des modes et des circuits traditionnels, qui créent dans l’ombre un univers artistique unique qui ne demande qu’à être découvert par un plus large public. Depuis plus de 10 ans Sonic Protest refuse les limites et s'assume comme le trait d'union entre Brigitte Fontaine et Merzbow : un antidote au sectarisme! La soirée sera riche en découvertes avec 4 concerts.

Cinéma pour l'oreille (acousmonium)
Un acousmonium est un « orchestre » de haut-parleurs destiné à l'interprétation en concert des musiques composées dans un studio électoacoustique et fixées sur un support audio. Il se distingue clairement du matériel de sonorisation classique en mettant en avant la spatialisation et le jeu sur le grain du son, et non une unique restitution fidèle et répartie du son. Julia Hanadi Al Abed, Ogrob, Martial Bécheau, et Christophe Ratier proposent une projection de Cinéma pour l'oreille, plongée dans l'univers de la musique concrète. En partenariat avec le SCRIME (Studio de Création et de Recherche en Informatique et Musique Electroacoustique)

Tetsuya Umeda
Tetsuya Umeda, basé à Osaka, est un des principaux artistes au Japon travaillant sur des installations et performances sonores. Il produit des sons avec des objets du quotidien tels que des ballons, des boîtes de conserve ou des sifflets pour chiens. Les outils sonores qu'il crée conservent leurs particularités et fonctionnent en reflétant les conditions environnantes de l'espace, la température, la forme du lieu, la circulation de l'air et le mouvement des personnes. Il en résulte l'effet d'une usine d'expérimentation sonore qui expose les spectateurs à l'ensemble du processus et aux découvertes surprenantes qui en découlent. Chacun de ses événements est unique.

Le Cercle des Mallissimalistes
La musique du cercle est issue d'un obscur courant artistique apparu dans les années 50 à St Pétersbourg, repris par une école française entre 1960 et 70, puis transmis aux musiciens du groupe. Le Cercle des Mallissimalistes distille une musique hypnotique et étrange où s’entremêlent lignes de basse, cuivres, riffs de guitares, boîte à rythmes et batterie enivrée, parfois tribale, envolées grinçantes et boucles apocalyptiques. Leur travail se présente sous forme d'une pièce musicale sur laquelle Xavier Querrel utilisant son projecteur comme un instrument de musique, joue en direct des images abstraites, étranges halos lumineux et ambiances stroboscopiques, en 16mm.

Islam Chipsy (Eek)
Islam Chipsy est l'initiateur de la mouvance musicale « électro-chââbi » qui s'est répandue comme une traînée de poudre lors des révolutions qui ont soulevé l'Egypte en 2011. Festive mais aussi revendicatrice, sa musique, techno acide mâtinée de sonorités égyptiennes traditionnelles, est un appel à casser les codes et à entrer dans la transe. La presse égyptienne raconte qu’ « un concert d’Islam, c’est comme rester coincé dans un niveau de Super Mario avec des tambours polyrythmiques lancés sur un tempo de 130 BPM .» Prônant la non-violence et l'évolution de la société, Islam Chipsy est persuadé que son Chââbi peut contribuer à changer les mœurs.

Sonic Protest a été fondé, en 2003, par Arnaud Rivière (alors programmateur aux Instants Chavirés - lieu historique de diffusion des musiques expérimentales en Europe - et musicien), Franq de Quengo (musicien et créateur de Bimbo Tower - weirdo-disquaire/libraire du XIè) et Benoît Sonette (créateur du label Textile). Sans a priori ni étiquette, le festival lutte contre l’esprit de chapelle  et la sur-spécialisation des scènes underground, en faisant jouer affinités et rencontres. Des débuts modestes, un week-end aux Instants Chavirés, à la version actuelle, une dizaine de jours à Paris, mais aussi ailleurs en France et en Europe, Sonic Protest a grandi mais n’a rien perdu de sa fougue impétueuse de bronco. Son intention reste intacte : provoquer des concerts qui n’auraient, peut-être, jamais eu lieu... du moins pas comme ça : la forme et le fond pour faire un tout, tout à fait unique et singulier. Citons pêle-mêle Brainbombs à la Maroquinerie, Ich Bin au Cent Quatre, Kim Fowley ou encore Cheveu à l’église Saint-Merry. Le festival s’intéresse d’abord aux outsiders, ces artistes en dehors des modes et des circuits traditionnels, qui créent dans l’ombre, souvent depuis des années, un univers artistique unique qui ne demande qu’à être découvert par un plus large public. En dix ans, Sonic Protest a organisé plus de 230 concerts en pratiquant une politique tarifaire toujours abordable. Au total, une soixantaine de soirées dans des endroits aussi divers et variés que le Palais de Tokyo pour jouer avec les voitures télécommandés de Vinyl Rally ou la Halle Saint-Pierre pour une exposition de Nick Blinko en passant par Mains d’Œuvres, l’Espace 1789 ou La Marbrerie. Sonic Protest est insatiable et refuse les limites. Sonic Protest est le trait d’union entre Brigitte Fontaine et Merzbow : un antidote au sectarisme !

 

BONUS TRACK

Stand de sérigraphie de Zombie Girl Boogie Records & Ink (Venez avec votre T-shirt, votre sac, etc... Vous pourrez les faire imprimer sur place)

Affiches de concerts sérigraphiées de Cargo Collective

Fred le disquaire

Stand de Micro édition  Medhi Beneitez / édition du parasite

Et aussi

Rentrez en ÜBER et profitez d'une réduction de 15€ sur votre course avec le code qui vous sera remis à la billetterie. 
(
valable sur votre première course avec Über!)