La Guérite des auteurs / Laboratoire d'écriture

18 novembre > 3 décembre > 17h30-19h

Entrée libre

Dans le cadre de déprogrammation - 17 novembre - 3 décembre 2017

**** INSCRIVEZ-VOUS PAR MAIL : deprogrammation@gmail.com ****

Le mardi 21 novembre séance spéciale : "Raconte ta Manuf" , inscrivez-vous pour venir raconter vos souvenirs mémorables de moments passés à La Manufacture (spectacle, soirée ou autre...)

 

 

LA GUÉRITE DES AUTEURS | LABORATOIRE D’ÉCRITURE-ÉCRIVAINS PUBLICS - FRAULEIN ROCK OGIBELLISSSINE

 

Oyez, oyez, écrivains, écrivants !
Du 17 novembre au 3 décembre, en déprogrammation à la Manufacture atlantique une heure et demie par jour, la guérite des auteurs vous invite à récolter des mots, à recueillir de la parole, à fabriquer du récit, du poème, à prêter votre plume en écrivain public, à traduire, à garder traces…
Emparez-vous du lieu, l’oreille au guet des langues, pour y déplacer votre écriture le temps d’une installation provisoire.
La guérite des auteurs étant modeste, elle est augmentée d’un vaste placard public : le cut-up y sera permanent, ouvert à tous, comme une écriture collective d’un présent déprogrammé qui voudrait constituer mémoire et histoire.
La guérite tiendra guichet ouvert tous les jours de 17h30 à 19h00.
À 19h00, elle laissera place à 14’33 et s’y associera librement pour ce qui est à dire, à clamer, à murmurer chaque jour dans le silence et les humeurs du lieu.
Pour une écriture dans tous ses états.
Guetteurs de mots, la guérite est petite, elle ne grandira pas sans vous :
pour s’inscrire à une ou plusieurs sessions, prendre contact, faire des propositions, en savoir plus, c’est ici : gueritedeprogrammation@gmail.com

 

Ce lieu dit nous, II

Auteur, Fraulein Rock s’intéresse à la manière dont le récit collectif peut tenir lieu de récit de soi, et comment l’intime y résonne. Ce lieu dit nous, projet d’écriture au long cours, puise sa matière dans le présent et les archives, tissant échos et contrepoints entre l’ici-maintenant et la permanence du passé pour tenter de dire le lieu commun et ses frontières. Deuxième volet du projet, après le Banquet littéraire Je me souviens de ce qui m’a nourri(e), Ce lieu dit nous, II – Déplacements s’invite à l’École buissonnière et dans la Guérite des auteurs le temps d’une DéPROGRAMMATION.

 

Fraulein Rock

Diplômée de lettres modernes et de traduction littéraire, un temps éditrice de littérature contemporaine (Grasset), ancienne rédactrice des pages « livres » des mensuels SPIR!T et JUNKPAGE, Fraulein Rock se consacre aujourd’hui plus personnellement à l’écriture, notamment au travers d’un chantier poétique intitulé Ce lieu dit nous qui appréhende le lieu commun comme sujet de l’écriture du sujet. Elle est l’auteur de Comme Saturne, mis en voix par le collectif Os’o (bourse à l’écriture dramatique et résidence de l’Oara, 2013) et de Je me souviens de ce qui m’a nourri(e) – Ce lieu dit nous I, mis en voix par Bergamote Claus et Thomas Groulade de la compagnie Du Chien dans les dents (Manufacture Atlantique, 2017). Elle a publié récemment Le Goût des mots (Le Mercure de France, 2015) et Bordeaux en couleur, cosigné avec la plasticienne Andrea Ho Posani (Mollat, 2016). Elle conduit, en association étroite avec ses propres travaux d’écriture, des ateliers de production de langue orale et écrite, ateliers destinés à la jeunesse et aux publics en cours d’apprentissage de la langue française.

 

Rock Ogibellisssine

Médiatrice en philosophie, Rock Ogibellisssine anime des ateliers pour adultes et enfants. Diplômée de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne en philosophie politique, philosophie morale et en histoire, elle s’investit dans le monde associatif à Paris au sein de l’association Panamafrica. Elle s’installe à Bordeaux en 2005 en tant qu’écrivain public. Convaincue des vertus émancipatrices de l’art et de la pensée, elle fonde l’association Philosphères qui vise à ouvrir des espaces de liberté et de parole dans la cité : Jeudis de la philosophie à l’Athénée, événements publics autour de l’enfance, de la poésie et du cinéma, ateliers d’écriture... Elle nourrit ses interventions d’écologie politique, de philosophie classique et contemporaine et de littérature. Elle chemine ainsi depuis l’enfance, en pratiquant la danse, le taï-chi-chuan et le yoga.