La Grande Mêlée

11 & 12.02.15 > 20h
THEATRE & DANSE

10€

Le temps de deux soirées, La Grande Mêlée est l’occasion de montrer l’activité de recherche scénique que de jeunes artistes, compagnies ou collectifs développent au cours de leurs résidences à la Manufacture. Constuire une idée, suivre une intuition, commencer ou affirmer un projet, ce moment restitué en public est un passage, un état intermédiaire dans la création, une rencontre. 

Ailleurs commence ici  Jean Emmanuel Belot, Cie Eightball
Bedford Park, épisode 3 Laura Bazalgette, Luc Cerutti, Cie FOND VERT
Deux jeunes artistes au chômage François Sabourin, Caroline Barc, Sonia Mikowsky - les Ateliers du Panorama
Inaugural Sonia Garcia, Séverine Lefèvre, Charles Pietri - Cie La Tierce

Bonus track le 12 février 
"Construire et développer son projet artistique, trouver son économie" 
Matinée professionnelle d'échanges imaginée et réalisée avec l’IDDAC
avec Johnny Le Bigot Théâtre de l'échangeur à Bagnolet et Virginie Petit, chargée de production, co fondatrice du bureau Playtime

« Une rencontre professionnelle organisée par La Manufacture Atlantique et l'iddac dans le cadre de La grande Mêlée 2015 ».

Au programme

Ailleurs commence ici   (les 11&12)
Cie Eightball (DANSE)
Jean-Emmanuel Belot 
Nous partageons le même air, nous partageons nos différences.
Nous traversons la violence du monde, nous traversons aussi ses outrances et ses joies.
illeurs commence ici, texte de Paul Virilio, résonne directement avec un sentiment d'homogénéité planétaire, à l'heure de l'info-monde et de son immédiateté. 

 

Bedford park Episode 3  (le 11)
Cie FOND VERT  (THEATRE)
Laura Bazalgette & Luc Cerutti

Spectacle en anglais surtitré
Librement inspiré de "Mourning Becomes Electra" d'Eugène O’Neill
La pièce du dramaturge américain Eugène O’Neill est construite en trois volets à la manière d’une saga, l’auteur transpose l’histoire d’Electre dans le monde moderne et nous propose une version américaine et modernisée du terrible destin qui frappa jadis les Atrides. Laura Bazalgette a souhaité créer un objet scénique qui en serait une variation, une réduction, une réinterprétation en prenant comme point de départ l’après de l’un des personnages, ce personnage se nomme Peter Niles. Jeune homme de trente ans, en amour avec Vinnie (figure d’Electre), Peter est un garçon honnête, loyal et d’une bonne nature, c’est un robuste jeune homme, le geste maladroit et la parole hésitante, son visage est large et franc. Peter est ainsi envisagé comme la figure discrète, le témoin du drame, celui qui voit et entend. Articuler Bedford Park autour de ce personnage en creux, ce personnage mélancolique et a priori secondaire dont on ne connait que très peu l’histoire intime présupposait un travail d’écriture scénaristique qui m’a semblé tout à fait passionnant. Bedford Park commence aujourd’hui, en 2014. Peter Niles a quitté Oak Bluffs, sa ville natale, suite aux évènements dramatiques qu’il a traversé. Il habite désormais New-York et confie parfois au détour d’une conversation : “Art saved my life” / “L’art m’a sauvé la vie”. 
Les épisodes 1 & 2 ont été créés à la Manufacture en décembre 2014

 
Deux jeunes artistes au chômage (le 11)

Les Ateliers du Panorama (THEATRE)
François Sabourin, Sonia Mikowski, Carole Barc
Deux jeunes artistes au chômage est l’adaptation spectaculaire, théâtrale et performative par les Ateliers du Panorama du roman éponyme de Cyrille Martinez paru en 2011 chez Buchet Chastel. Sous la direction artistique de François Sabourin, comédiens, scénographe, plasticiens, vidéaste, styliste et musicien s’emparent du texte pour le métamorphoser en un livre-objet. Le public est invité à plonger dans l’univers de Andy et John, artiste et poète installés à New York où ils font leur entrée dans le monde de l’art. Écriture en direct, détournement, découpages, pensées à voix haute, voix off, poésie sonore et visuelle, lecture performative et expositions temporaires de plasticiens invités donnent corps aux personnages et offrent au livre une nouvelle vie, au-delà de son achevé d’imprimer. Deux jeunes artistes au chômage raconte les amours d’Andy et John. L’un est artiste, l’autre poète : le roman décrit leur entrée dans un monde où l’art est à la fois une pratique, un mode de sociabilité et peut-être aussi une orientation professionnelle. En s’appuyant sur les vies mythiques d’Andy Warhol et de John Giorno, il s’agit de rendre visibles les conditions d’existence des poètes et des artistes d’aujourd’hui : rapport au monde du travail, création d’une économie adaptée, typologie des lieux fréquentés, manière de se présenter, liens aux institutions, acquisition de la légitimé.  Chez Giorno comme chez Warhol, les œuvres n’ont jamais cessé de déborder de leur cadre formel. Avec la complicité de l’auteur, les Ateliers du Panorama proposent, à leur tour, une métamorphose de l’œuvre originale, une nouvelle lecture du texte au-delà de son achevé d’imprimer. Comédiens, scénographe, vidéaste, styliste et musicien s’emparent du roman pour créer un livre-objet : la traduction scénique d’une littérature au moyen d’une écriture de plateau, conduisant le spectateur à se projeter en trois dimensions dans l’univers du roman. En démontant, pièce par pièce, les mécanismes du livre, apparaît un nouvel engin dont le capot donne à voir la mécanique par transparence : écriture en direct, détournement, découpages, pensées à voix haute, voix off, poésie sonore et visuelle, lecture performative et expositions temporaires de plasticiens invités.
 

Inaugural (les 11&12)
Cie La Tierce (DANSE)
Sonia Garcia, Séverine Lefèvre, Charles Pietri 
Première étape de la prochaine création de La Tierce,  cette création 2015 (titre en recherche) cherche à proposer au spectateur des supports sensibles à une écriture du regard. S'intéressant au glissement d'une situation abstraite vers un récit, une fiction, le chorégraphique dessine ici un corps à la fois figure et paysage, célébrant un rituel en différents tableaux. Nous envisageons ce projet comme une expérience intimement partagée entre les individualités au plateau et le public, tous acteurs des images en train de se créer, de s'imaginer. Une discussion sera également proposée autour du travail.